Pourquoi ouvrir un Perp ?

Le Perp (Plan d’épargne de retraite populaire),  est un support destiné à constituer un capital reversé ultérieurement sous forme de rentes à la retraite.

Délaissé par les français pendant de longues années, il retrouve la faveur des épargnants conscients que le passage au statut de retraité se soldera par une chute de leurs revenus de 50%, souvent plus, sur une période de 25 à 30 ans.

Les versements effectués sur un PERP sont investis sur divers supports en euros(support à capital garanti) et/ou un support en unités de compte. A l’approche de votre départ à la retraite, l’épargne investie est progressivement sécurisée, son placement sur le support euros devenant de plus en plus important pour atteindre les 100 %.

Les avantages du PERP sont nombreux

  • Le capital constitué est non fiscalisé pendant la période d’épargne. Celle-ci est constituée de versements réguliers ou libres ce qui permet une grande souplesse de gestion en fonction de ses possibilités.
  • Il permet de toucher un revenu régulier jusqu’à la fin de ses jours sans avoir les inconvénients de la gestion locative d’un appartement ou celle compliquée d’un compte titres.
  • C’est un outil de prévoyance pour la famille. En cas de décès du souscripteur, la capital constitué est reversé sous forme de rentes aux bénéficiaires désignés.
  • Le plan d’épargne retraite populaire permet de déduire ses cotisations de son revenu imposable et de réaliser une économie d’impôts jusqu’à 41% en 2012. Ainsi, vos versements peuvent atteindre  la limite de 10 % de vos revenus professionnels et de 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (Pass). Vous pouvez, également reporter les éventuels reliquats des trois années précédentes non consommés. Dernier point  pour un même foyer fiscal, il est possible de mutualiser votre disponible épargne retraite avec celui de votre conjoint .
  •  Important ! Cette économie d’impôts  n’entre pas dans le plafonnement des niches fiscales et peut permettre d’alléger également la facture d’ISF pour les personnes concernées.
  • La loi permet de récupérer son capital sans attendre la retraite dans des situations bien spécifiques :

– Fin d’allocation chômage.

– Cessation d’activité non salarié de l’assuré à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.

– Invalidité de l’assuré (classement en catégorie 2 ou 3 selon les critères de la Sécurité Sociale)

– Décès du conjoint ou du partenaire pacsé.

– Situation de surendettement.

– Première acquisition de la résidence principale (à la date de la liquidation de sa retraite).

Il est également possible de débloquer, lors du départ à la retraite, jusqu’à 20% de son épargne sous forme de capital, une solution pratique pour réaliser un projet ou permettre d’attendre la mise en place des régimes obligatoires.

Un bilan de votre situation permettra de calculer :
– les économies d’impôts réalisables en effectuant des versements sur un PERP.
– le montant de votre future rente en fonction de vos versements.
– l’épargne à verser chaque mois pour une rente donnée.

Pourquoi ouvrir un perp en d’année ? Parce que c’est la période idéale pour faire le point sur votre plafond épargne retraite (page 3 de votre avis d’imposition).

C’est le moment d’abandonner cet avantage au trésor public ou de l’utiliser pour la construction de votre avenir.

En résumé, plus que jamais ce dispositif, peu connu, mérite votre attention.

Réduire mes impôts
Votre retraite d’expatrié