Baisse du livret A… Profitez-en !

Le taux du livret A est actuellement de 1.00%, il passera le 01 août 2015 à 0.75%. Cette baisse risque d’entrainer dans son sillage une chute du :

  • LDD (livret de développement durabe, ex Codevi), aujourd’hui à 1%.
  • Livret d’épargne populaire, aujourd’hui à 1.50%
  • CEL (compte épargne logement), actuellement à 0.75%.(0.50% en net après prélèvements sociaux).

Dans les faits, quel impact la baisse du livret A aura comme sur l’épargne ? Sachant qu’en moyenne un livret A contenait 4063€ en 2014, le passage de 1.25% à 1% se traduira par une baisse de rémunération sur une année de … 10.16€.

Avec une inflation officielle de 0.3% depuis le début de l’année (source INSEE), le ministère des finances annonce toutefois : « Ce taux permettra à l’épargne des Français de continuer à être correctement rémunérée. »

Si l’on considère les récentes mesures fiscales dont la  révision du quotient familial, l’imposition des complémentaires santé, la révision des allocations familiales, mais aussi l’augmentation des taxes lors d’un achat immobilier, il devient évident que le livret A ne suffit plus à conserver à ses économies en l’état et tout investir sur ce support conduit à une dégradation de son épargne.

Ce livret affiche cependant des avantages, une très grande liquidité, bien pratique pour faire face à un imprévu, une absence totale d’impôts et de prélèvements sociaux (contrairement aux livrets bancaires dont les intérêts sont taxés aux prélèvements sociaux et bien souvent à l’impôt sur le revenu).

En terme d’inconvénients, la rentabilité proche de zéro, les montants plafonnés (22950€ à ce jour), l’absence de diversification en terme de supports font du livret A un outil peu adapté pour financer des projets de moyen terme (immobilier, études des enfants) ou pire, de long terme (retraite).

Face à la baisse livret A, ne cédez pas au pessimisme ambiant profitez-en pour revoir les fondamentaux de votre épargne et de votre patrimoine.

En premier lieu il convient de définir le montant d’épargne de précaution dont vous avez besoin pour faire face à un coup dur. Avez-vous besoin de 4 mois, de 6 mois, d’un an de réserve pour dormir tranquille ? Ensuite il est indispensable de « diversifier » le solde  en répartissant votre épargne sur le court, moyen et long terme pour préparer l’avenir.

La baisse du livret A est l’occasion de s’intéresser à  l’assurance vie, par exemple, qui offre toujours de nombreux atouts en terme de rendements, de diversification, de fiscalité et de transmission.

Réduire mes impôts
Pourquoi ouvrir un Perp ?