Comparez les mutuelles en quelques minutes grâce à ces astuces

mutuelle

 Pour sélectionner la meilleure mutuelle santé, la méthode la plus simple consiste à utiliser un comparateur d’assurance en ligne qui vous présentera un panorama d’ensemble des garanties offertes pour les postes de dépenses qui vous intéressent. Avec quelques astuces, gagnez du temps et de l’argent en allant à l’essentiel avec des propositions de complémentaires santé correspondant exactement à vos besoins et à votre budget.

Les frais de soins hospitaliers, l’optique et les soins dentaires : trois postes clé

Considérés comme les besoins les plus importants des personnes en quête d’une mutuelle santé, ces trois postes insuffisamment pris en charge par l’Assurance Maladie méritent une attention toute particulière.

De douloureux frais hospitaliers à éviter

Les dépenses d’hospitalisation peuvent vite coûter cher si l’on ne prend pas garde aux remboursements effectués par la suite. Il s’agit notamment de la prise en charge de la chambre particulière qui s’élève en moyenne à 60 € par jour mais fait l’objet de fortes disparités selon les établissements.

Sont également à surveiller sur un comparateur d’assurance comme www.hyperassur.com les dépassements d’honoraires des chirurgiens et des anesthésistes qui, selon la notoriété du praticien, risquent de rendre la note de frais hospitaliers, particulièrement salée.

Le remboursement des équipements d’optique : privilégiez le forfait

Comme chacun sait, les frais d’optique figurent parmi les dépenses les plus mal remboursées par les mutuelles. Pour y voir plus clair (si l’on peut dire !) privilégiez les forfaits annuels ou bi-annuels clairement exprimés en euros par rapport à ceux donnés en pourcentage dont on ignore exactement comment ils fonctionnent et à quoi ils donnent droit. Contrairement aux apparences, un remboursement à hauteur de 100 % qui pourrait paraître alléchant, ne signifie pas le remboursement intégral de vos frais. Il s’agit en effet d’un pourcentage par rapport au tarif de convention agréé par la Sécurité Sociale. À titre d’exemple, le tarif de convention SS pour une monture s’élève à 2,84 €, remboursé à 60 % par l’Assurance Maladie. Une mutuelle qui propose de vous rembourser 100 % du tarif de convention prendra donc en charge seulement 1,14 €.

Pour l’optique, pensez également à examiner, grâce à votre comparateur d’assurance, le remboursement des lentilles car certaines mutuelles sont plus généreuses que d’autres. Si vous envisagez une chirurgie réfractive pour éradiquer une myopie, une assurance santé qui prend en charge ce type d’intervention très coûteuse s’avérera rapidement intéressante. Pour une opération au laser, comptez entre 1 000 et 1 500 euros par œil.

Les soins dentaires

Les prothèses ou les implants dentaires non pris en charge par la Sécurité Sociale représentent aussi les grands oubliés des mutuelles qui proposent généralement de faibles forfaits annuels. En privilégiant une mutuelle partenaire d’un réseau de soin vous pouvez espérer, pour un implant, faire baisser la note de 40 %. À noter : Certaines mutuelles proposent des bonus. Si vous ne consommez pas votre forfait optique ou dentaire une année, celui-ci vient s’ajouter à celui des années suivantes sous réserve bien entendu, pour en profiter, que vous conserviez le contrat.

Avec les mutuelles affiliées à des réseaux de soins, des économies assurées

Lors du choix d’une complémentaire santé, optez de préférence comme évoqué ci-dessus, pour une mutuelle affiliée à un réseau de soins qui permet à ses adhérents de profiter de meilleures garanties (dispense d’avance de frais, qualité des produits…) et de meilleurs remboursements. Ces réseaux regroupent des professionnels qui acceptent de baisser leurs tarifs en contrepartie d’un apport de clientèle. Leurs prix étant par avance négociés avec des professionnels de santé en optique, dentaire et audio-prothèse, les patients bénéficient de sérieuses remises et réalisent ainsi de belles économies. Comptez en moyenne 40 % de remise sur les verres et 15 % sur les montures et jusqu’à 600 € pour un dispositif d’audition complet.

Comparatif mutuelles santé : analysez bien vos besoins et les services annexes proposés

Rien ne sert de vous assurer au maximum si vous consommez peu ! Vous êtes plutôt adepte de médecines douces, fan d’acupuncture, d’ostéopathie ou habitué(e) des cures thermales ? Choisissez une mutuelle qui vous garantit une bonne couverture au regard de vos dépenses annuelles. Les remboursements des complémentaires santé sont souvent cantonnés à certaines pratiques et limités en montant par séance et en nombre dans l’année.

Les prestations d’assistance constituent également un critère de choix important. Certaines mutuelles incluent la prise en charge de services d’aide à domicile pour les jeunes mamans ou les personnes en perte d’autonomie. Ces dernières peuvent par exemple profiter de la prise en charge d’un abonnement à un système de téléassistance via un bracelet électronique après une sortie d’hôpital. Certaines assurances santé proposent aussi une téléconsultation médicale gratuite et illimitée par téléphone (ou vidéo) 7j/7 et 24 h/24 tandis que d’autres restreignent ce service à quelques consultations seulement.

D’autres options se révéleront utiles comme la géolocalisation des praticiens pratiquant le tiers payant ou, si vous envisagez une intervention délicate, l’aide au choix du meilleur hôpital en fonction de votre pathologie.

Attention aux opérations commerciales alléchantes

Les complémentaires santé rivalisent d’imagination notamment en fin d’année pour vous inciter à changer pour un nouveau contrat (les souscriptions débutent pour la plupart en janvier). Vous pouvez ainsi profiter jusqu’à 3 mois de cotisations offerts et d’une remise conséquente avec l’adhésion du conjoint par exemple. Certaines mutuelles vous promettent même une assurance santé à partir de 5 € ! Faites preuve de méfiance car ces soi-disant cadeaux ne sont jamais gratuits et cachent bien souvent des hausses de tarifs dans les mois qui viennent. Une mutuelle correcte vous coûtera en moyenne et par an environ 450 € pour un étudiant et 1250 € pour un senior.

Pas de délai de carence ? Faites preuve de vigilance !

La plupart des mutuelles sont claires dès le départ : certains soins comme l’orthodontie ne sont pas remboursés dans les 3 ou 6 premiers mois suivant l’adhésion. D’autres sont beaucoup moins transparentes. Elles n’évoquent pas de délai de carence mais vous font miroiter des hausses de plafonds de garantie au bout de 2 ou 3 ans qui ne font que détourner votre attention sur des remboursements de départ extrêmement faibles…


Quelle est la différence entre une assurance obsèques et une assurance décès ?
Trouver un comparateur assurance emprunteur de confiance en ligne